Bouton ouvrir/fermer
FR EN
En français FR In English EN
Resume/Info

Miscellaneous

Casting information

links


À 18 ans, le jeune Toulousain est admis au Cours Jean Périmony, à Paris. En 1982, il intègre l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre. Avant son entrée à la Comédie-Française, Christian Gonon a été remarqué pour ses interprétations du comte de Guiche dans Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand dirigé par Jérôme Savary, en 1983, de d’Artagnan dans Les Trois Mousquetaires par Jean-Louis Martin Barbaz (prix Jean Marais du meilleur comédien, en 1991) et de Lacroix dans La Mort de Danton de Georg Büchner, mise en scène par Philippe Lanton en 1998.

À la suite de son interprétation d’Eilif dans Mère Courage et ses enfants de Bertolt Brecht, mis en scène par Jorge Lavelli, Christian Gonon est nommé pensionnaire de la Troupe le 1er juillet 1998. Avant d’accéder au sociétariat le 1er janvier 2009, il se distingue dans de nombreux rôles, parmi lesquels : Maxime dans Cinna de Corneille mis en scène par Simon Eine, Bassanio dans Le Marchand de Venise dirigé par Andrei Serban, l’Homme et le Renard dans Fables de La Fontainesous la direction de Robert Wilson, Cassius dans Tête d’or de Paul Claudel par Anne Delbée, De Ciz dans Partage de midi de Paul Claudel dirigé par Yves Beaunesne, Gremio dans La Mégère apprivoisée de William Shakespeare mise en scène par Oskaras Koršunovas. Il interprète plusieurs personnages dans Ubu roi d’Alfred Jarry sous la direction de Jean-Pierre Vincent et dans Un fil à la patte de Georges Feydeau sous celle de Jérôme Deschamps.

En 2015, Christian Hecq et Valérie Lessort lui confient le rôle de Ned Land dans leur mise en scène de 20 000 lieues sous les mers, adaptée du roman de Jules Verne. La même année, Denis Podalydès ? qui l’avait dirigé dans Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, en 2006 ? lui propose les rôles d’Astolfo et Montefeltro dans sa version de Lucrèce Borgia de Victor Hugo. Pour le jeune public, Christian Gonon met en scène Bouli Miro de Fabrice Melquiot et en tient le rôle-titre, en 2004. Il crée La seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute d’après des textes de Pierre Desproges mis en scène par Alain Lenglet et Marc Fayet en 2009.

Dans le cadre du Festival Singulis, en 2016, il présente le monologue Compagnie, une réflexion autobiographique de Samuel Beckett, dont une première version scénique fut interprétée par Pierre Dux en 1984.

Au cinéma, Christian Gonon joue, entre autres, sous la direction de Sébastien Gabriel dans Et si je parle (2005) et de Guillaume Georget dans Les hommes sont des rêves (2011) ainsi que dans différents courts-métrages dont Memento de Jean-Max Peteau (1992), qui remporte le grand prix d’Avoriaz et le prix du public de Clermont-Ferrand. Enfin, il est la voix française de Colin Firth et de Christoph Waltz.

Pour la saison 2017/2018, Christian Gonon tient le rôle de F dans Poussière écrit et mis en scène par Lars Norén. Il interprète Butcher et Bowl dans la reprise de La Résistible Ascension d’Arturo Ui de Brecht mise en scène par Katharina Thalbach, ainsi que Tybalt dans la reprise de Roméo et Juliette de Shakespeare par Éric Ruf. Il joue également dans L’Éveil du printemps de Frank Wedekind par Clément Hervieu-Léger.


Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Wistal
@2009 - 2020 CC Communication CC.Communication